Paul-Conte-statue-Florence

Antiquario delle statue

…derrière eux, des effigies de bronze ou de marbre élancent encore leur geste désormais inutile dans le froissement interrompu de leur toge rigide.

Ce sont des dieux hautains ou des consuls impératifs, des héros insensés ou des nymphes impénétrables.

Plus loin encore, quelques temples parfois montrent, au ras d’un socle, la douce pente de leur toit régulier qu’un soleil immuable pare d’une antique couleur de miel.

Devant, des personnages irascibles et silencieux, surpris par un regard étranger, figent un instant leur mouvement, puis, préoccupés et indifférents, doucement évanouis dans un ciel de craie, poursuivent la construction du monde.

Partager cet article >

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest